Kadenvrac

le temps est si long

05 décembre 2007

Après une rentrée surprenante, une sortie plutôt fracassante
Pourrait-on dire

une rentrée surprenante oui
un climat houleux, incertain, vivant
et nouveau

Le 1er semèstre est terminé, même si les examens ont été reportés
place maintenant au vif du sujet, à savoir Maths-Info
mon emploi du temps est donc uniquement constitué ces 2 matières
je fais plus que ça, des maths, de l'info, de l'info, des maths
et jdois dire que je m'attendais pas du tout à c'que ça me corresponde autant

Les premiers cours de maths se sont révélés extrêmement intéressants
Ce n'est plus des maths de lycée, ce n'est plus simplifier des expressions avec des sinus, exposants, logarithmes et racines partout et à n'importe qu'elle sauce
Ca va bien plus loin
Ces premiers cours consistent à revoir intégralement toutes les notions de maths d'un point de vue beaucoup plus précis et formalisé
On fait de la logique, de la pure logique, et ça ça me plait énormément

Les maths c'est un jeu
On crée des idées, et on joue avec, en suivant les règles qui définissent ces idées

c'est de la gymnastique de l'esprit
l'exercice intellectuel le plus simple qui soit

Jcrois que je saurais pas vraiment expliquer pourquoi ce genre de chose m'attire autant
il en est de même pour mon attirance pour l'informatique, et plus particuilèrement pour la programmation, qui est directement lié aux maths,
des questions de logique pure
Je continue à me poser la question

Toujours est-il que, après un épisode de vie en mode zombie, voire animal nocturne, la transition a été comme un choc
Sommeil chaotique en concurence avec de lourdes journées de cours intensifs

Rien qu'aujourd'hui j'ai eu 9h de cours...
dont 6h d'informatique, 2h de maths et 1h de détente en UO musiques du monde
Depuis Lundi, je ressors de cours avec un mal de tête systématique,
mais je l'aimerais presque ce mal de tête

Bon à côté de ça, tout n'est pas parfait
ne serait-ce que l'entre-cours... en compagnie très difficile à supporter...
ceci s'adresse à ceux que j'aimerais voir plus souvent, et que je ne croise jamais

Je nvais pas m'étendre sur la compagnie trop éprouvante des certains, mais jdois quand même dire que des fois je me retiens d'être désagréable
ça devient vraiment difficile
être toute une année en compagnie d'une personne qui vous saoûle par chacune de ses paroles... c'est plus possible... j'ai assez donné avec ma mère pour revivre ça ailleurs
Le problème est toujours le même, j'aime pas être désagréable et encore moi vexant avec n'importe qui, alors j'essaie d'être indifférent, ou le plus distant possible, mais apparemment certaines personne arrivent à s'en contenter... ce serait presque comme parler à un mur, s'écouter parler
c'est incroyable

Il y a des personnes que j'aimerais vraiment voir,
mais voilà, la fac c'est un peu l'endroit où on connait le plus de personnes, mais où on arrive jamais à en croiser une seule

Alors je me tape ceux que je veux pas voir h24
entre les blagues de merde, les discutions qui reviennent 3 fois par jour sur tel ou tel jeu-vidéo, les blagues machos sur chaque fille bien roulée qui passe, je commence à perdre espoir de passer des moments agréables avec des gens cool
...ou alors il aurait fallu faire anglais ou sociologie je suppose, quand on fait ST faut savoir à quoi on s'expose...

J'espère que ca changera

Pour l'instant les troubles ont repris sur la fac du Havre,
une AG s'est de nouveau déroulée cet après midi, et un nouveau blocage a été voté
étant donné que le directeur a déjà demandé aux bloqueur de s'arrêter là pour ne pas en arriver à des solutions plus radicales, cette nouvelle action sera sûrement celle de trop, et ça risque de chauffer pas mal demain matin

Je regarde tout ça, d'un façon un peu moins distante qu'au début
La fac a cette formidable caractéristique d'être une mini société jeune, et donc dans laquelle on peut se reconnaître,
se sentir inclus
Il y a eu des lieux de débats, où des gens intelligents ont pris la paroles, contre des démagos qui se sentent gonfler un moi surdimentionné lorsqu'ils prennent le micro pour briller aux yeux des autres étudiants. Tout ça est assez fort à voir. On se sent moins impuissant que lorsqu'on voit un type dangeureux parler à la télé, puisqu'on l'a devant soit, et qu'on pourrait lui répondre que c'est un tocard et qu'il dit de la merde

Je me sens toujours aussi peu concerné, abandonné par la logique politique d'aujourd'hui, j'ai l'impression d'être d'un autre monde, comme je pense de plus en plus de jeunes aujourd'hui
mais la fac est un bon remède à ça, car c'est une société dans laquelle on peut agir, intervenir
alors je vais me prêter à cet exercice demain en allant à la manifestation contre la loi LRU,
avec des gens cool bien sûr, sinon j'y serais pas allé de moi-même, ça aussi ça joue

(Un article essouflé
surprenant)

Posté par Clad76 à 21:28 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    La fac fait de toi un autre homme.

    J'trouve ca plutôt cool.

    L'UO musiques du monde, j'me doutais qu'tu la prendrais

    Pour la LRU, et l'fait que la fac soit un microcosme jeune, c'est un peu vrai.
    Par contre, jamais t'iras dire a un gars qui dit d'la merde qu'il dit de la merde, c'est risqué.
    Par contre, pour les discussions, ici, ca a mis du temps avant d'aboutir, mais y a des gens qui s'mettent a dialoguer, et j'avouerai qu'c'est parfois intéressant.
    J'vais tomber dans ce milieu politisé de merde, si ca continue...

    ET TOI AUSSI, fais gaffe a ta gueule.

    See you on the wow si les choses se passent correctement

    Posté par Yass, 07 décembre 2007 à 19:09
  • par contre les milieux politisés ça va 5mn
    j'aurais bientôt à dire ici

    le naturel reprend vite le dessus

    Posté par kadenvrac, 08 décembre 2007 à 11:40
  • Pas binaire !

    Je lis avec plaisir l'engouement intellectuel qui est le tien pour les maths et l'info. Ca me rappelle mes années fac à moi où je découvrais les sciences humaines et où mon cerveau et moi on prenait notre pied
    Profite !

    Posté par Dam_Dom, 08 décembre 2007 à 12:51
  • Un article qui commence pas une punchline tirée de Hold up du 113 ne pouvait qu'être de qualité.

    Posté par Kenders, 08 décembre 2007 à 22:31
  • toujours là pour noter les références !

    Posté par kadenvrac, 09 décembre 2007 à 08:44

Poster un commentaire