Kadenvrac

le temps est si long

18 décembre 2007

Quelle journée de merde

2 journées à la con passées chez moi à demander c'que jfous là

 

Ca y est, c'est fini les délires

fini les "pt'ain c'est trop intéressant les cours de maths, je sens que jvais être super motivé pour comprendre et apprendre tout ça"

La période d'exaltation a eu lieu, maintenant place aux bras baissés habituels qui sont mon passé, mon présent et mon futur
On saura jamais pourquoi ni comment, mais c'est ainsi

Certains sont sans doute nés optimistes, et d'autres pessimistes
ou peut-être que certains sont nés pessimistes et devenus optimistes au gré de leur vie, ou d'autres encore nés optimistes et devenus pessimistes au dépend de leur vie
on saura jamais
et osef

j'ai envie de dire que c'est mort
j'y arriverai pas jcrois,

J'ai le sentiment de revivre c'que j'ai vécu quand j'étais en série S,
aucune chance de m'en sortir sans travail => je m'en suis pas sorti
et maintenant me revoilà devant le même obstacle, et je sais très bien ce qui va se passer

plus cet obstacle se fait menaçant, plus je recule
plus je recule, plus il se fait menaçant
jusqu'où celà ira-t-il ?
jusqu'à faire les poubelles pour manger dans 10 ans ?

je sais vraiment pas cque jvais faire de mes jours futurs

jsuis même pas désespéré là, j'ai envie d'en rire,
ça me donnerait presque envie de rire

Posté par Clad76 à 23:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je profite d'un sursaut de wifi pour venir sur ton blog, et même si j'apprécie la facétie du renommage de lien vers le blog de dave (ahah), une larme creuse un sillon le long de ma joue en lisant cet article.

    Je crois que tu devrais saisir l'occaz des vacances pour te rendre compte que la fac c'est mortel, tu te motive et en rentrant tu bosse, c'est sur que tu va accrocher ta race. C'est un défi à relever, j'pense que t'es de taille. Prend ton destin en main, ne sois pas un vulgaire péon (tu noteras l'effort de vocabulaire pour te faire réagir)

    Et debarrasse toi une bonne fois pour toute (sans violence ^^) de ton facétieux mais oh combien lourdeau compagnon d'infortune, ca te soulagera déjà d'un gros poids je pense.

    Posté par Kenders, 22 décembre 2007 à 23:03

Poster un commentaire